lundi 11 mars 2013

Mes Livres



Alfred de Musset Poésies complètes Livre de poche, 2006, édition de Frank Lestringant (du cinq étoiles et pour le poète, mais aussi pour le caractère complet et les notes, seule tristesse l’ère du compact, 900 p. Indispensable pour un littéraire.) *****

Alfred de Musset. Premières poésies. Poésies nouvelles, Poésie Gallimard (très insuffisant, il manque des poèmes essentiels et notes sans puissance, mais plus aéré que Livre de poche, exemplaire en ruines) Non noté.

Edmond et Jules de Goncourt Manette Salomon, Préface de Michel Crouzet, Gallimard, collection Folio Classiques, 1996. (Très bon. Indispensable pour un littéraire.) ***

Maupassant Bel-Ami Livre de poche 1983 (J’aime beaucoup l’esthétique du Livre de poche des années 80. Excellent roman. Indispensable pour un littéraire.) *****

Villiers de L’Isle-Adam, L’Eve future, Edition d’Alan Raitt, Folio 1993 (pas mal, roman de science-fiction, ce qui change. Deux exemplaires avec une couverture différente, je vais en revendre un) ***

Théophile Gautier, Le Roman de la momie. Offert par Total (du Gautier, ça ne se revend pas, c’est un plaisir de gourmet) *****

Thierry Wanegfellen L’Edit de Nantes. Une histoire européenne de la tolérance. (livre moyen, culture générale en science politiques)

Hoffmann Contes Folio Classique. Traducteurs divers, pas toujours très bons, par exemple Madeleine Laval, mais très difficile d’avoir tout Hoffmann en français, à plus forte raison bien traduit récemment). **** pour Hoffmann. ** pour l’objet.

Apollinaire Alcools Poésie Gallimard ****

Fénelon Les Aventures de Télémaque Folio Classique (de la lecture de bon goût, c’est quand même attachant) ****

Alexandre Dumas Antony (drame) Folio théâtre (l’université a tellement évacué ou minimisé les romans de Balzac, les romans où il y a de l’intrigue, que c’est toujours agréable d’y passer) **

Emile Zola Nana Gallimard, Folio Classique, édition d’Henri Mitterand (Zola est un excellent reproducteur de ce qu’il a vu dans Hugo, Balzac, Les Goncourt. L’université lui donne une importance anormale et s’ingénie à prendre au sérieux les thèses naturalistes qui sont de l’imposture, voire de la bêtise en masse. Le discours de Mitterand ne me retient pas et Nana ne m’impressionne pas du tout. Il a plu parce qu’il digérait bien la rhétorique d’une époque. Sur la prostitution, il est complètement creux à mes yeux. Je préfère d’autres Zola.) ***

Victor Hugo Han d’Islande, Folio Classique (avec Hugo, il faut vite penser aux sept ou huit étoiles, c’est le problème). *****

Gustave Flauvert Salammbô Folio classique (un des trois grands romans de Flaubert) ****
Victor Hugo Le Dernier jour d’un condamné, Claude Gueux (je ne suis pas aussi opposé que ça à la peine de mort (flagrants délits d’horreur), mais le premier est très bon, Claude Gueux est plus limite). *****

Thomas Hardy Les Yeux bleus Rivages poche / Bibliothèque étrangère (très grand auteur anglais, puissamment prenant, intense et riche) *****

Hoffmann, Nouvelles musicales, Bibliothèque cosmopolite, Stock (pour tout Hoffmann) ***

Madame de Staël Corinne ou l’Italie Folio Classique (je m’ennuie à le lire) *

Emile Zola, La Terre, livre de poche 1984. (Roman moralement dur à lire, il révolte, pas mal) ***

Agatha Christie Cartes sur table Livre de poche (j’avais les 86 volumes, mais il m’en reste peu, celui-ci est de sa grande époque, 1936, et très bon) ***

Simenon, Maigret et la jeune morte (vieux livre, couverture arrachée) je lis en passant en fait.

Apulée, L’Âne d’or ou Les Métamorphoses Folio Classique (à défaut de l’original grec, c’est génial, et dire que ça vient de l’Antiquité) *****

Sterne Vie et opinions de Tristram Shandy GF Flammarion (fallait le faire, mais c’est parfois n’importe quoi) ***

Zola, L’Assommoir, Livre de poche, 1983. (très bon. Ma mère a déploré avec raison que la préface raconte l’histoire du roman, l’auteur de cette bourde : François Cavanna). Très bon roman ****

Benjamin Constant, Adolphe Le Cahier rouge, Cécile, Folio Classique (Lu plusieurs fois, jamais un souvenir précis). *

Giraudoux La Guerre de Troie n’aura pas lieu Nouveaux classiques Larousse (années 60). (Très bonne collection du passé, très bonne pièce, originale). ***

Kant Critique de la raison pure GF – Flammarion (je n’ai pas compris l’intrigue, mais pourquoi les allemands ne savent pas écrire des choses claires ? Ils se croient intelligents à faire ça.)

Jean-Jacques Rousseau, Les Rêveries du promeneur solitaire Maxi-Livres à 10 francs (je prends mon bien où je le trouve, au moins dans ce livre on a sa poésie mais sa philosophie championne du monde du fait fausse route) *

Michelet, La Sorcière, GF – Flammarion (ce n’est pas un roman, on l’appellera le livre La Sorcière, très bon, comme historien, Michelet est trop littéraire, historien pourri et pas fiable quoi, mais ses fictions sont vraiment bien, la génération Balzac, Hugo, c’est que du bonheur à lire). ****

John Milton, Le Paradis perdu, traduction de Chateaubriand (esprit tordu, c’est indigeste à lire)
Kleist, Michael Khlaas GF – Flammarion (pas mal) ***

Kleist La Marquise d’O GF – Flamamrion (pas mal) ***

Carlo Goldoni, Les Jumeaux vénitiens, éditeur L’Arche (bof)

Gerard Manley Hopkins Le Naufrage du Deutschland suivi de Poèmes gallois, Sonnets terribles. Orphée La Différence. (je dois relire)

Tocqueville De la Démocratie en Amérique (2 volumes) GF – Flammarion (de la science politique ou philosophie politique, pas mal, avec quelques défauts) ****

Théophile Gautier, Voyage en Espagne suivi de Espana Folio Classique (génial, surtout le recueil Espana) *****

Guillaume de Lorris et Jean de Meun, Le Roman de la Rose, Livre de poche (bof, je ne suis pas fan de littérature du Moyen Âge)

Rousseau, Les Confessions, Folio Classique (ça va) **

Chateaubriand, Mémoires d’outre-tombe 4 volumes, Livre de poche, 1989 (très annoté et très compact) (pas mal) ***

Chateaubriand, Génie du christianisme 2 volumes GF – Flammarion (Il a pompé sur De l’Allemagne de Staël et d’autres, très artificiel) *

Lesage, Histoire de Gil Blas de Santillane, GF – Flammarion (le côté belle écriture du XXVIIIème, mais c’est assez creux).

Anthony Burgess, L’Orange mécanique, Livre de poche (ça va, lire après avoir vu le film en passant)

Raymond Devos, Sens dessus dessous, Sketches, Livre de poche (à défaut de tout voir joué) *****

Dylan Thomas, Vision et Prière et autres poèmes, Poésie Gallimard (pas mal) ***

Friedrich Schiller Wallenstein, édition L’Arche (j’ai du mal avec le théâtre classico-romantique allemand, je préfère nettement leurs récits fantastiques)

Michel Butor La Modification, Edition de Minuit (un des rares romans du Nouveau Roman, et un des rares écrits de Butor qui soit bien et prenant) ****

Goethe Les Nouvelles Circé/poche (nouvelles fantastiques, pas mal) ***

Montesquieu, De l’esprit des lois (2 volumes) GF – Flammarion (pas mal, indispensable en sciences politiques, etc. La séparation des pouvoirs qu’il prône n’est pas exactement celle qu’on apprend dans les classes entre législatif, exécutif et juridique) ****

Diderot Entretien entre d’Alembert et Diderot, Le Rêve de d’Alembert, GF –Flammarion (génial) *****

Térence, Théâtre complet Folio Classique (ça va).

Diderot Le Neveu de Rameau et autres dialogues philosophiques, Folio Classique (génial) *****

Flaubert, Madame Bovary, Livre de poche (génial dans la construction où tout est justifié en s’enchaînant et génial pour les points de vue internes de la narration) *****

Zola, La Bête humaine, Livre de poche (un des plus chouettes à lire). ****

Proust A la recherche du temps perdu 10 volumes GF – Flammarion (génial, mais surestimé en partie, moins surestimé en tout cas que Thomas Mann et sa Montagne magique minable) ****

Marivaux La Double Inconstance suivi de Arlequin poli par l’amour Livre de poche (très bon, j’aime beaucoup Marivaux) ****

Tocqueville L’Ancien Régime et la révolution, GF – Flammarion (un classique génial) *****

Madame de Staël, De l’Allemagne (2 volumes) GF - Flammarion (pas mal) ***

Kafka Le Procès GF – Flammarion (indigeste, j’ai beaucoup de mal à lire des idioties pareilles. Il y a surtout Amerika qui me fait bien rire)

Charles Nodier, La Fée aux Miettes, Smarra, Trilby, Folio (pas trop mal, mais ne rivalise pas avec les contes fantastiques allemands)

Honoré de Balzac, La Peau de chagrin, Pocket (génial, un immense romancier planétaire) *****

Bonaventure Des Périers Nouvelles récréations et joyeux devis I-XC Société des textes français modernes. (j’ai du mal à lire, je décroche même à tel point que je ne comprends pas toutes les histoires)

Raoul de Cambrai (chanson de geste). (à relire, mais les grecs et les romains faisaient des épopées bien meilleures).

Marivaux Le Prince travesti, L’Île des Esclaves, Le Triomphe de l’amour, GF – Flammarion (génial) ****

Marivaux, Le Paysan parvenu, GF – Flammarion (génial, délicieuse écriture XVIIIème) ****

Montesquieu, Les Lettres persanes, Livre de poche années 80 (je l’ai pas encore sous la main, mais bonne qualité de la préface et des annotations autour) ****

Montesquieu, Les Lettres persanes GF – Flammarion

Scarron, Le Roman comique (pas mal) **

Jean Giono Un roi sans divertissement Folio (le meilleur roman que j’ai lu de Giono) ****

Alphonse Dupront, Qu’est-ce que les Lumières, Folio Histoire (bof)

Jean Bodin, Les six livres de la République (XVI, politique, mouais)

Albert Camus, La Chute, Folio (génial avec L’Etranger, La Peste moins bien) *****

Kafka, La Métamorphose et autres récits (mouais)

Hoffmann, La Princesse Brambilla GF – Flammarion (génial) ****

Théophile Gautier, Mademoiselle de Maupin, Livre de poche (génial) ****

Zola, Germinal, Livre de poche (chouette) ****

Ménandre, Théâtre (ça va) *

Pierre Reverdy, Plupart du temps, Poésie Gallimard (une des références en poésie du vingtième, très méconnu) ****

Musset, Théâtre (2 volumes) GF – Flammarion (pas mal du tout parfois) ***

Bossuet, Sermons sur la mort, GF – Flammarion (pour le grand style) *

Bossuet, Sermons. Le Carême du Louvre. Folio Classique (idem) *

Maupassant, Pierre et jean (avec bien sûr l’essai Le Roman), Folio (génial, un sommet) *****

Michel Heller, Histoire de la Russie et de son Empire, Champs – Flammarion (remarquable) *****

Marivaux, Les Fausses confidences GF – Flammarion ****

Marivaux, La Fausse suivante, L’Ecole des Mères, La Mère confidente GF – Flammarion ****

Céline, Mort à crédit, Folio (juste pour le style, mais là il fait fort) ***

Pablo Neruda, Chant général, Poésie Gallimard (indigeste)

Philippe Jacottet Poésie 1946-1967 Poésie Gallimard (mouais) *

Georg Trakl, Crépuscule et déclin suivi de Sébastien en rêve, Poésie Gallimard (bidon)

Sénèque, De la providence, De la constance du sage, De la tranquillité de l’âme, Du loisir GF – Flammarion (pas mal) **

Dos Passos, Manhattan Transfer Folio (pas mal) ***

Stéphane Mallarmé, Poésies Poésie Gallimard (inégal, mais parfois génial comme lui seul) ****

Flaubert, La première éduction sentimentale, Livre de poche (très mauvais)

Hugo, William Shakespeare, GF – Flammarion (pour les inconditionnels comme moi. Très mauvais essai sur un auteur très surestimé)

Cervantès, Don Quichotte (2 volumes), Folio Classique (traductions d’époque !) (très surestimé, deuxième volume plus riche et nettement meilleur, pas de prodiges réels d’écrivains dans le premier volume) *

Malaparte, Kaputt, Folio (génial) ****

Zola, L’Attaque du moulin (nouvelles), GF – Flammarion, Etonnants Classiques (en passant)

Balzac, Beatrix, GF – Flammarion ***

Marivaux, Le Jeu de l’amour et du hasard, Folio Théâtre ****

Virginia Woolf, Les Vagues, Livre de poche biblio (pas mal) ***
ville
Pierre Jean Jouve Les Noces suivi de Sueur de sang Poésie Gallimard (pas réussi à le revendre)

Edmond de Goncourt, La Fille Elisa, Zulma poche (Jules était la meilleure plume des deux, mais j’aime bien ce roman, et c’est plus prenant que Nana de Zola) ***

Michelet, La Mer, Folio (pas un roman, un livre donc, génial pour la poésie appliquée avec la pensée comme chez Hugo et Balzac) ***

Nerval, Les Filles de feu suivi de Aurélia Folio (génial) ****

Schiller, Don Carlos, Folio Théâtre (j’ai du mal)

Chamfort, Maximes et pensées, Caractères et anecdotes, Folioclassique, préface de Camus (pas mal)

Céline, Voyage au bout de la nuit, Folio (juste pour le style) ***

Pierre Michon, Vies minuscules, Folio (ça va)

Thomas Hardy, Tess d’Urberville, Livre de poche (deux exemlplaires, deux couvertues différentes) (génial, va vers les six étoiles) *****

Jean-Paul Sartre, Les Mouches, Huis clos, Livre de poche (ancien) (ce qu’il a fait de mieux, je pense, mais moyen)

Balzac, La Femme de trente ans, Livre de poche ****

François Furet, Le Passé d’une illusion, Livre de poche (historien qui fait tourner sa dialectique clairement en l’appliquant aux événements historiques, pas mal côté conceptuel, mais encore trop artificiel et trop insuffisante dénonciation du communisme (juste une illusion, c’est peu maigre)

George Sand, La Mare au daible, GF – Flammarion (ancien) (je n’aime pas du tout, trop niais)

Alphonse Daudet, Lettres de mon moulin Presses-Pocket (ancien) (bof, parce qu’on le connaissait étant petit)

Victor Hugo, Hernani, GF – Flammarion (génial) ****

Théophile Gautier, Le Capitaine Fracasse, Folio Classique (écriture merveilleuse au début du roman, sublime, reste pas mal ensuite, je mettrai cinq étoiles pour le début tellement beau) *****

Balzac, Splendeurs et misères des courtisanes, Classiques français, livre format économique (génial, mais Vautrin ne m’a jamais paru sensé et intelligent) ****

Rabelais, Le Tiers Livre, Livre de poche (très bon) ***

Sartre, Le diable et le bon dieu, Folio (à relire, aucun souvenir)

Chamisso, L’Etrange histoire de Peter Schlemihl, Livre de poche, 1 euro 50 (chouette) ****

Adam le Bossu, Le Jeu de la feuillée, Honoré Champion (l’original, j’ai des traductions, mais bon b of bof bof)

Barbey d’Aurevilly, L’Ensorcelée, Pocket (très bon) ****

Julien Gracq, La Presqu’île, José Corti (mouais) *

Julien Gracq, Un balcon en forêt, José Corti (mouais) *

James Joyce, Dublinois, Folio (pas mal) ***

Diderot, Jacques le fataliste, Livre de poche (génial) *****

Diderot, Jacques le fataliste, J’ai lu (nom de la collection).

Spinoza, Ethique, GF – Flammarion (illusoire, mais pas mal, plus sérieux que la philosophie minable de Leigbniz, pourtant une intelligence majeure de son époque) *

Leibniz, La Monadologie, Livre de poche (des tissus de conneries pour un homme aussi intelligent, à lire avec un autre volume Folio Discours de Métaphysique que je n’ai pas sous la main)

Gunter Grass, Le Tambour, éditions du Seuil (ce minable a eu le Prix Nobel et fait illusion, sans intérêt et complètement niais)

Charles Sorel, Histoire comique de Francion, Folio (style agréable, récit alerte, zéro pour la cohérence des idées successivement soutenues) *

Chrétien de Troyes, Yvain ou le chevalier au lion, GF Flammarion, extraits, Etonnants classiques (format pour les collégiens, pas mal) **

Voltaire, Traité sur la tolérance, GF – Flammarion (affaire Calas, loin d’être claire, il faudrait croire sur parole Voltaire, je dois relire)

Agatha Christie, Le Cheval pâle, Livre de poche (un réchappé du vide-grenier, roman tardif) *

Dos Passos, 42ème parallèle, Folio (pas mal) **

Musil, L’Homme sans qualités (2 tomes), Editions du Seuil (pas mal du tout, bien que lourd-dingue, mais peut-on éviter le mot de cet imbécile de Kundera en quatrième de couverture) **

Hoffmann, Le Choix d’une fiancée, édition Sillage (pour tout Hoffmann) ***

James Joyce, Ulysse (2 volumes), Folio (lourd-dingue et prétentieux, mais ça va) *

Zola, Nana, Livre de poche (déjà traité)

Hugo, L’Homme qui rit, Folio (génial) ****(*)

Hugo, Les Travailleurs de la mer, GF – Flammarion (sublime) *****

Hugo, Les Misérables, Livre de poche (compact des années 2000, somptueusement annoté, roman sublime) ******

Hugo, Notre-Dame de Paris, Livre de poche années 80 (superbe) *****

Sainte-Beuve, Volupté, Folio Classique (pas mon truc)

Hoffmann, Contes fantastiques (trois volumes), GF – Flammarion (les traductions d’époque ont un intérêt historique pour les influences, mais vivement un vrai travail de traduction moderne !!!!) **** pour l’auteur * pour le projet et c’est bien payé.

Zola, La Débâcle, Livre de poche années 80 (très chouette à lire) ****

Goethe, Faust (traduction de Nerval), GF – Flammarion (pas mal, mais des codes un peu mal foutus pour moi) **

Goethe, Le second Faust, GF – Flammarion (il y a des traductions qui titrent Faust II, tu lis quoi, toi ? – Faust II (mdr)) *

Michelet, Le Peuple, GF – Flammarion (pas un roman, un livre) ****

Hoffmann – Le Violon de Crémone, Les Mines de Falun, GF – Flammarion, Etonnants Classiques (pour tout Hoffmann) ****

Balzac, César Birotteau, Folio Classique (génial) ****

Henry Miller, Le Colosse de Maroussi, Livre de poche (très bon) ***

Apollinaire, L’Hérésiarque et cie, Livre de poche (mouais)

Kleist, Le Prince de Hombourg GF – Flammarion (pas mal) ***

Ungaretti, Vie d’un homme Poésie 1914-1970, traduction de Jaccottet, Poésie Gallimard (bof)

Eugenio Montale, Poèmes choisis 1916-1980 (ça va) *

Balzac, Le Chef-d’œuvre inconnu et autres nouvelles, Folio Classique (génial) *****

Thomas Hardy, Métamorphoses, éditeur L’Arbre vengeur (nouvelles bien moins bonnes que les romans) **

Bernardin de Saint-Pierre, Paul et Virginie, Pocket (ça va)

Hugo, Quatre-vingt-Treize, Livre de poche (reste très bon) ***

Balzac, Physiologie du mariage, Folio Classique **

Musil, Les Désarrois de l’élève Törless, éditions du Seuil, Points (pas mal, mais surestimé) ***

Saint-John Perse, Vents suivi de Chronique, Poésie Gallimard (ça va, mais limité, j’ai un autre recueil un peu plus agréable à lire, Anabase)

Hoffmann, Conte véridique, Mercure de France, Le petit Mercure, petit format 15 francs ***

Clemens Brentano, Le brave Gaspard et la belle Annette, Mercure deFrance, Le petit Mercure, 22 francs (mouais)

Nerval, Léo Burckart, L’Imagier de Harlem, GF – Flammarion *

La Rochefoucauld, Maximes, Maxi-Livres 10 francs *

Madame de La Fayette, La Princesse de Clèves, Pocket * (j’ai une autre édition encore)

Maupassant, Fort comme la mort, Folio Classique (pas mal) ***

Marivaux, La Surprise de l’amour et La Seconde surprise de l’amour, Folio théâtre ****

Reverdy, Sources du vent précédé de La Baller au bond, Poésie Gallimard (j’ai perdu Flaques de verre en GF je crois, très bon) ****

Descartes, Méditations métaphysiques (classique évident) ***

Marivaux, La Vie de Marianne, Folio Classique ****

Goethe, Les Souffrances du jeune Werther, GF – Flammarion ***

Beaumarchais Le Barbier de Séville, Le Mariage de Figaro, La Mère coupable (pas aml) ***

Marivaux, Le Jeu de l’amour et du hasard, GF – Flammarion (déjà cioté dans une autre édition, non ?) ****

Giraudoux, Electre, Livre de poche (ancien) (sa meilleure pièce) ***

Une pause ?

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire